Rechercher

Ports de Paris fait appel du Jugement annulant le projet de port industriel de Triel / Carrières !



Ports de Paris fait appel du jugement annulant le projet écoport des 2 rives de seine

Annulé par le Tribunal administratif de Versailles le 11 janvier dernier, le projet de création d’un port industriel de retraitement de déchets à Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine connaît un nouveau rebondissement.


Contre toute attente, Ports de Paris a décidé de contester le jugement des Magistrats du Tribunal administratif devant la Cour d’appel.

Pour Anthony Effroy, Président de l’association Rives de Seine Nature Environnement, cette décision va à l’encontre de l’intérêt général et ne se justifie par aucun argument sérieux :

« Le jugement du 18 janvier dernier repose sur des motifs graves : l’insuffisance de l’étude d’impact sur la pollution de l’air, le bruit et sur les milieux naturels et l’insuffisance des prescriptions de l’arrêté du préfet des Yvelines.

Il est surprenant que l’État s’obstine à vouloir soutenir ce vieux projet des années 90, dont les impacts sanitaires et environnementaux ne peuvent plus être acceptés au 21ème siècle. »


Un projet qui n’est plus soutenu par les élus

Jadis présenté comme un port urbain devant permettre le développement de la filière bois de l’écoconstruction, les études socio-économique ont rapidement révélé la véritable vocation de cet aménagement portuaire : le retraitement de déchets.

Un tel projet en limite d’un Espace Naturel Sensible (ENS) et à quelques centaines de mètres de milliers d’habitations a généré une forte opposition, à laquelle se sont associés de nombreux élus locaux, comme le rappelle Anthony Effroy :

« les communes de Triel-sur-Seine et Villennes-sur-Seine ont exprimé leur refus à ce projet par un vote de leurs assemblées délibérantes et ont déposé divers recours contre cette plateforme portuaire.

Les Députées des deux circonscriptions concernées par cet aménagement, Natalia Pouzireff et Michèle De Vaucouleur, sont intervenues par courrier auprès de Nicolas Hulot, afin du lui faire part de leurs inquiétudes et de leurs réserves relatives à ce projet de port industriel.

Enfin, plus récemment, c’est le Conseil Régional d’Île-de-France qui a annoncé son désengagement financier du projet, le supprimant dans la foulée de la carte de synthèse du système logistique francilien, lui retirant ainsi son caractère stratégique à l’échelle régionale.

Force est de constater que citoyens, associations et élus s’accordent sur le fait qu’un tel projet est inadapté au territoire et doit être abandonné. »


Il est impensable que le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire soutienne un projet aussi néfaste pour l’environnement, les associations en appellent donc au bon sens de chacun.

Les perspectives de développement économique autour de la plaisance seront retardées par cette nouvelle procédure, c’est une mauvaise chose pour notre territoire.



#vacances

LES MISSIONS DE L'ASSOCIATION >

RSNE a pour objet de protéger et de conserver les espaces, ressources, milieux et habitats naturels, les espèces animales et végétales, la diversité et les équilibres fondamentaux écologiques, l’eau, l’air, les sols, les sites, les paysages et le cadre de vie.

CONTACT >

Rives de Seine Nature Environnement

976 chemin de beauregard

78955 Carrières-sous-Poissy

06 43 10 63 38

contact.rivesdeseine@gmail.com

  • Facebook Social Icon

© 2019 by RSNE.

LOGO RSNE.jpeg